>

stopTime

Exposition au musée Estrine : Georges Arditi


exposition-au-musee-estrine-:-georges-arditi

8 Rue Estrine 13210 Saint-Remy-de-Provence
Du 17/02 au 28/07/2024, tous les jours. Ouvert tous les jours sauf le lundi. Février, mars, novembre, décembre : 14h-17h30 Avril, octobre : 10h-12h et 14h-18h Mai, juin, juillet, août, septembre : 10h-18h.

Avec le soutien exceptionnel de la famille de l’artiste, le musée Estrine et La Piscine de Roubaix s’associent pour consacrer une exposition à Georges Arditi (1914-2012).

Georges Arditi est né à Marseille en 1914 dans une famille d’origine gréco-espagnole, ses cousins germains sont les frères Canetti, Elias (prix Nobel), Georges (médecin biologiste) et Jacques (producteur). Formé à l’École nationale supérieure des arts décoratifs dans l’atelier de Legueult puis de Cassandre, il sera régulièrement exposé au Salon d’Automne à partir de 1945. Georges Arditi est un artiste prolixe, représentant de cette dernière École de Paris qui oscilla, dans les années 1950, entre figuration et abstraction.

Parallèlement à la peinture, Georges Arditi a mené plusieurs activités dans le domaine des arts décoratifs, au théâtre, en illustrateur de bibliophilie ou encore en cartonnier de tapisserie.

Malgré une rétrospective au musée de la Poste en 1990, son œuvre demeure peu connue. Les expositions organisées au musée de La Piscine et au musée Estrine ont l’ambition de rendre à Georges Arditi toute sa place dans l’histoire de l’art de la seconde moitié du XXe siècle.

L’exposition se concentre sur les trois premières périodes de création de l’artiste et son cheminement au sein de la figuration, du réalisme et de l’abstraction : depuis les autoportraits, portraits de groupe et natures mortes de la décennie 1940, fortement influencés par la peinture du Quattrocento et l’exposition des « Peintres de la réalité » du XVIIe siècle français organisée en 1934 au musée de l’Orangerie à Paris, jusqu’aux ateliers et vues urbaines des années 1952-1958, davantage marqués par l’expérience de décomposition-recomposition des formes du cubisme.

À Saint-Rémy, l’accent sera mis sur les paysages spectaculaires inspirés par les effets de lumière et de couleur autour du Mont Ventoux, insistant sur la production abstraite des années 1958 à 1973.
6806059

Tarifs

Plein tarif : 7 €, Tarif réduit : 5 €.

Tarif groupe à partir de 10 personnes.

Tarif scolaire : 2,00€

Gratuité * :
Moins de 18 ans, artiste (carte de la maison des artistes), ICOM, journaliste (carte de presse), demandeur d’emploi, accompagnateur (un par groupe de 10), Ambassadeurs du Patrimoine
Gratuit le premier dimanche du mois.

Téléphone
04 90 92 34 72
Source : Provence Tourisme / Régie Tourisme de la CC Vallée Des Baux-Alpilles
Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ceux que vous souhaitez activer Tout accepterContinuer sans accepterParamétrer mes choix Politique de confidentialité