Tarascon

Le château de Tarascon domine le Rhône

Le château de Tarascon domine le Rhône
Le Château de Tarascon - Centre d'arts René d'Anjou

Ville de Tarascon - Agence Caméléon
Tarascon abrite un impressionnant patrimoine à découvrir en partageant les traditions, les fêtes et l’art de vivre de cette belle cité provençale.

Cité de patrimoine au riche passé historique, Tarascon conserve d’importants témoignages des grandes époques architecturales.

Vous serez subjugué par le château de Tarascon, impressionnant édifice qui fut la résidence des princes d’Anjou. A l’occasion de Médiévales durant le 3ème week-end du mois d’août, le château deviendra le décor majestueux des passes d'armes et des joutes équestres qui vous ramèneront de façon spectaculaire à l’époque des tournois tarasconnais. Le château se dresse face à la collégiale Sainte Marthe, dont la crypte abrite les reliques de la Sainte Marthe, arrivée sur une plage des Saintes-Maries de la Mer au coté de Marie Jacobé et Marie Salomé, s’établit à Tarascon après avoir remonté le Rhône. Multipliant les miracles, elle combat victorieusement la "Tarasque", monstre qui peuplait alors les berges du Rhône et terrorisait la population.

Depuis 2005, les très populaires fêtes de la Tarasque, qui se déroulent chaque été ont été proclamées patrimoine oral et immatériel de l'humanité par l'UNESCO. Toute la ville est une invitation à la découverte d’un patrimoine classé et varié : rues pittoresques, arcades, cloîtres et chapelles et splendides hôtels particuliers. Tarascon est aussi une ville provençale qui cultive au quotidien ses traditions et son art de vivre. Dans le centre ancien préservé, le Musée Souléiado vous dévoilera les secrets de la fabrication des célèbres « indiennes » ou tissus provençaux. La Cité du Cheval vous permettra de rencontrer les futures étoiles du spectacle et de l’art équestre. Ville de terroir, Tarascon répondra à vos attentes gourmandes avec son marché provençal, ses spécialités et ses belles tables. Aux alentours, entre la plaine du Rhône et le parc naturel régional des Alpilles, Tarascon sera votre point de départ pour de longues promenades et randonnées entre Rhône, Alpilles et Montagnette.

Les circuits du territoire

Château des Baux-de-Provence

Châteaux et médiéval !

En voiture
- 0 km - 00h00m
Alternant flâneries érudites et démonstrations spectaculaires, ce voyage entre tours et donjons vous transporte du moyen-âge au XVIII ème siècle. Il vous entraîne d’un bout à l’autre de Provence Pays d’Arles à travers la Montagnette, les Alpilles et la Camargue.
  • (62)
  • 0 Commentaires

Ma sélection de recherche

Activités de pleine nature (2)

Art and culture (9)

Pratique (3)

Producteurs, artisans, terroir (22)

Pages

Restauration et cafés (23)

Pages

Sports et loisirs (2)

Patrimoine (35)

  • Porte de la Condamine

    Porte de la Condamine - Patrimoine

    Petit patrimoine - Porte
    • (52)
    • (0)

    Les vestiges des remparts sont un ensemble architectural très intéressant. Ils comprennent la Porte Saint Jean (17ème-18ème siècles), la Porte de Jarnègues (12ème-17ème siècles) et la Porte de la Condamine (14ème siècle). La Porte de la Condamine est classée monument historique et la Porte Saint Jean est inscrite dans l'inventaire des monuments historiques.

    Ajouter à mon circuit
  • Hôtel de Clémens ou Maison de l'Abbesse - Patrimoine

    Châteaux, domaines, remparts - Hôtel particulier
    • (0)
    • (0)

    Les seuls vestiges visibles de cet hôtel donnent sur la rue du 4 Septembre: la façade conserve son ordonnancement Renaissance à chapiteaux et pilastres, style en vogue à Tarascon au début du XVIIème siècle. Englobée dans les bâtiments de l'ancien couvent des Ursulines crée ici au XVIIème siècle, cette demeure était celle de l'abbesse, liée à la famille des Clémens, propriétaire de l'Hôtel de Laudun au XVIIème siècle.

    Ajouter à mon circuit
  • Hôtel Particulier de Laudun

    Hôtel Particulier de Laudun - Patrimoine

    Châteaux, domaines, remparts - Hôtel particulier
    • (8)
    • (0)

    En fait, cet hôtel mériterait le nom de Clémens, car c'est à François de Clémens qu'il doit sa richesse architecturale datant du XVIIème siècle. L'hôtel est un ensemble pittoresque : bâtisse datant du XVème siècle, remaniée au XVIIème, il est l'un des plus beaux hôtels du quartier du château, mêlant classicisme idéal de la renaissance, variétés des détails, ordonnancement, structures et décors raffinés. Il possède quatre cours intérieures.

    Ajouter à mon circuit
  • Statue de Tartarin et d'Alphonse Daudet

    Statue de Tartarin et d'Alphonse Daudet - Patrimoine

    Site historique, archéologie - Place – cours
    • (0)
    • (0)

    "Large pantalon bouffant en toile blanche, petite veste collante à boutons de métal, deux pieds de ceinture rouge, autour de l'estomac, le cou nu, le front rasé, sur sa tête une gigantesque chechia (bonnet rouge) et un flot bleu d'une longueur!...Avec cela, deux lourds fusils un sur chaque épaule, un grand couteau de chasse à la ceinture, sur le ventre une cartouchière, sur la hanche un revolver se balançant dans sa poche de cuir. C'est tout...Ah!

    Ajouter à mon circuit
  • Eglise Saint Jacques

    Eglise Saint Jacques - Patrimoine

    Édifices religieux - Eglise
    • (4)
    • (0)

    L'édifice du XVIIIème est situé sur l'emplacement d'une chapelle médiévale placée sous le même vocable: cette dernière, menaçait ruine et était par ailleurs de dimensions trop exigûes.En 1740, on confia donc la construction d'une nouvelle église au maitre tarasconnais Antoine Damour, d'après des plans de l'architecte Jean-Baptiste Franque à qui l'on doit le système de voussure. La façade, de style classique, est réalisée en pierre de Beaucaire. Description architecturale:

    Ajouter à mon circuit
  • Cloître des Cordeliers

    Cloître des Cordeliers - Patrimoine

    Édifices religieux - Cloître
    • (5)
    • (0)

    Sur la place Frédéric Mistral, se dresse l'ancien cloître des frères mineurs, construit vers 1550. Ce très beau cloître de style Renaissance appartenait au couvent fondé par cet ordre à Tarascon en 1362.Les moines y resteront jusqu'à la Révolution, période à laquelle le couvent est vendu comme bien national.

    Ajouter à mon circuit
  • Hôtel particulier Clerc de Molières - Patrimoine

    Châteaux, domaines, remparts - Hôtel particulier
    • (11)
    • (0)

    Joseph Clerc de Molières était chanoine de la Collégiale et oeuvra baucoup en faveur des pauvres.Il racheta cet hôtel particulier au XVIIème siècle. Ici même il dédia une partie de sa maison pour le transformer en un hôpital de la charité.

    Ajouter à mon circuit
  • Hôtel Particulier de Sade-Cadillan - Patrimoine

    Châteaux, domaines, remparts - Hôtel particulier
    • (5)
    • (0)

    Cet imposant bâtiment élevé au XVème et remanié au XVIIème et XVIIIème siècles occupe aujourd'hui un grand ensemble à l'Est de la Collégiale. La place Fraga était en fait la cour de l'hôtel Sade-Cadillan. Jusqu'au XVIIIème siècle, ce dernier appartient à la famille Raoulx (Comtes de Boulbon) qui lui a donné sa splendeur. L'architecte avignonnais Jean-Baptiste Franque aurait participé à la construction de cette demeure.

    Ajouter à mon circuit
  • Le Panoramique

    Le Panoramique - Patrimoine

    Châteaux, domaines, remparts - Immeuble
    • (0)
    • (0)

    Le Panoramique est le nom qui a été attribué, dès son inauguration en octobre 1964 ,au centre civique édifié entre 1962 et 1964 par les architectes Marcel et Pierre Guesnot, à l'initiative de la municipalité. Le centre civique, prévu dans le plan de reconstruction et d'aménagement par Pierre Vago, doit symboliser la renaissance de la ville après la seconde guerre mondiale, en constituant la "tête de pont", véritable porte symbolique et monumentale faisant face à Beaucaire et au Languedoc.

    Ajouter à mon circuit
  • Rue Médiévale des Halles

    Rue Médiévale des Halles - Patrimoine

    Petit patrimoine - Place - cours
    • (0)
    • (0)

    Sous l’Ancien Régime, la rue des Halles abritait le marché couvert de la ville et c’est aujourd’hui la dernière rue couverte conservée du département. Ses arcades datent du XIVème siècle pour les plus anciennes. D’un côté, se trouvaient les poissonniers de l’autre, les bouchers. A proximité, la place du Marché, ancienne place aux Herbes, hébergeait autrefois les vendeurs de fruits et légumes, mais était également le lieu central des jeux de la Tarasque, puisque la course se déroulait autour du puits au milieu de la place.

    Ajouter à mon circuit

Pages