Tarascon

Le château de Tarascon domine le Rhône

Le château de Tarascon domine le Rhône
Le Château de Tarascon - Centre d'arts René d'Anjou

Ville de Tarascon - Agence Caméléon
Tarascon abrite un impressionnant patrimoine à découvrir en partageant les traditions, les fêtes et l’art de vivre de cette belle cité provençale.

Cité de patrimoine au riche passé historique, Tarascon conserve d’importants témoignages des grandes époques architecturales.

Vous serez subjugué par le château de Tarascon, impressionnant édifice qui fut la résidence des princes d’Anjou. A l’occasion de Médiévales durant le 3ème week-end du mois d’août, le château deviendra le décor majestueux des passes d'armes et des joutes équestres qui vous ramèneront de façon spectaculaire à l’époque des tournois tarasconnais. Le château se dresse face à la collégiale Sainte Marthe, dont la crypte abrite les reliques de la Sainte Marthe, arrivée sur une plage des Saintes-Maries de la Mer au coté de Marie Jacobé et Marie Salomé, s’établit à Tarascon après avoir remonté le Rhône. Multipliant les miracles, elle combat victorieusement la "Tarasque", monstre qui peuplait alors les berges du Rhône et terrorisait la population.

Depuis 2005, les très populaires fêtes de la Tarasque, qui se déroulent chaque été ont été proclamées patrimoine oral et immatériel de l'humanité par l'UNESCO. Toute la ville est une invitation à la découverte d’un patrimoine classé et varié : rues pittoresques, arcades, cloîtres et chapelles et splendides hôtels particuliers. Tarascon est aussi une ville provençale qui cultive au quotidien ses traditions et son art de vivre. Dans le centre ancien préservé, le Musée Souléiado vous dévoilera les secrets de la fabrication des célèbres « indiennes » ou tissus provençaux. La Cité du Cheval vous permettra de rencontrer les futures étoiles du spectacle et de l’art équestre. Ville de terroir, Tarascon répondra à vos attentes gourmandes avec son marché provençal, ses spécialités et ses belles tables. Aux alentours, entre la plaine du Rhône et le parc naturel régional des Alpilles, Tarascon sera votre point de départ pour de longues promenades et randonnées entre Rhône, Alpilles et Montagnette.

Les circuits du territoire

Château des Baux-de-Provence

Châteaux et médiéval !

En voiture
- 0 km - 00h00m
Alternant flâneries érudites et démonstrations spectaculaires, ce voyage entre tours et donjons vous transporte du moyen-âge au XVIII ème siècle. Il vous entraîne d’un bout à l’autre de Provence Pays d’Arles à travers la Montagnette, les Alpilles et la Camargue.
  • (58)
  • 0 Commentaires

Ma sélection de recherche

Activités de pleine nature (2)

Art and culture (9)

Pratique (3)

Producteurs, artisans, terroir (22)

Pages

Restauration et cafés (23)

Pages

Sports et loisirs (2)

Patrimoine (35)

  • Hôtel Particulier de Laudun

    Hôtel Particulier de Laudun - Patrimoine

    Châteaux, domaines, remparts - Hôtel particulier
    • (8)
    • (0)

    En fait, cet hôtel mériterait le nom de Clémens, car c'est à François de Clémens qu'il doit sa richesse architecturale datant du XVIIème siècle. L'hôtel est un ensemble pittoresque : bâtisse datant du XVème siècle, remaniée au XVIIème, il est l'un des plus beaux hôtels du quartier du château, mêlant classicisme idéal de la renaissance, variétés des détails, ordonnancement, structures et décors raffinés. Il possède quatre cours intérieures.

    Ajouter à mon circuit
  • Vestiges de l'ancienne Abbaye Saint-Honorat - Patrimoine

    Édifices religieux - Abbaye
    • (19)
    • (0)

    L'Abbaye Saint-Honorat de Tarascon est fondée suivant la volonté d'un laïc, Rostaing de Gantelme: celui-ci ayant réchappé en 1282 du massacre des Vêpres siciliennes, échoua, tandis qu'il fuyait la côte italienne, sur les îles de Lérins qui font face à la ville de Cannes. S'y trouvait alors établi un monastère clunisien fondé par Honorat d'Arles au Vème siècle: Rostaing de Gantelme fît le serrment de fonder un monastère bénédictin pour témoigner au ciel sa gratitude.

    Ajouter à mon circuit
  • Chapelle Saint Victor

    Chapelle Saint Victor - Patrimoine

    Petit patrimoine - Chapelle
    • (2)
    • (0)

    Au "Pas de Bouquet" (quartier Saint Victor), à la limite de Boulbon, étaitsise d'une ancienne "villa"gallo romaine où l'on a retrouvé de nombreux débris de poteries, mosaïques, urnes, trémies, statuettes...Saint Victor est sur le passage de l'antique chemin qui allait de Tarascon à Avignon en longeant l'ouest de la colline. La construction de cette chapelle romane remonte à la fin du IXème siècle. Le 1er acte officiel en faisant état, émanant du chapitre de Saint Agricol d'Avignon, date de 1155.

    Ajouter à mon circuit
  • Porte de la Condamine

    Porte de la Condamine - Patrimoine

    Petit patrimoine - Porte
    • (52)
    • (0)

    Les vestiges des remparts sont un ensemble architectural très intéressant. Ils comprennent la Porte Saint Jean (17ème-18ème siècles), la Porte de Jarnègues (12ème-17ème siècles) et la Porte de la Condamine (14ème siècle). La Porte de la Condamine est classée monument historique et la Porte Saint Jean est inscrite dans l'inventaire des monuments historiques.

    Ajouter à mon circuit
  • Place Alexandrine Bremond

    Place Alexandrine Bremond - Patrimoine

    Site historique, archéologie - Place – cours
    • (8)
    • (0)

    En mémoire de sa poétesse, la ville de Tarascon lui a érigé une statue et donné son nom à l'une de ses places. Elisabeth « Alexandrine » Brémond, née le 29 octobre 1858 à Tarascon et décédée le 22 juin 1898, plus connue sous le nom Brémonde de Tarascon est une poétesse félibréenne. Parmi les thèmes récurrents de son œuvre poétique lyrique, on retrouve la contemplation de la Nature, le lien qu'elle entretient avec l'Histoire de son pays ainsi que l'expression de ses sentiments de femme: ses strophes expriment

    Ajouter à mon circuit
  • Hôtel Particulier d'Aiminy

    Hôtel Particulier d'Aiminy - Patrimoine

    Châteaux, domaines, remparts - Hôtel particulier
    • (11)
    • (0)

    Le bâtiment principal du XVème siècle et remanié vers 1640 appartenait à la famille d'Aiminy. Cette famille a donné de nombreux consuls à la ville. Les premiers ateliers d'imprimerie d'indiennes étaient céés en 1818 et se trouvaient dans l'ancien couvent des Capucins, puis ils furent transférés en 1821 dans une église par messieurs Jourdan et Quinche.

    Ajouter à mon circuit
  • Chapelle Saint Gabriel - Patrimoine

    Petit patrimoine - Chapelle
    • (19)
    • (0)

    Sur le site antique d'Ernaginum, placé au carrefour des voies aggripienne et domitienne, devenu par la suite place forte médiévale, la chapelle Saint-Gabriel du XII° siècle et l'ancien château du XIII° siècle témoignent encore aujourd'hui du passé prestigieux des lieux. Située au coeur d'une nature luxuriante où oliviers et cyprès occupent une majeure partie du paysage, la chapelle Saint-Gabriel se laisse découvrir.

    Ajouter à mon circuit
  • Cloître des Cordeliers

    Cloître des Cordeliers - Patrimoine

    Édifices religieux - Cloître
    • (5)
    • (0)

    Sur la place Frédéric Mistral, se dresse l'ancien cloître des frères mineurs, construit vers 1550. Ce très beau cloître de style Renaissance appartenait au couvent fondé par cet ordre à Tarascon en 1362.Les moines y resteront jusqu'à la Révolution, période à laquelle le couvent est vendu comme bien national.

    Ajouter à mon circuit
  • Hôtels particuliers de Tarascon

    Hôtels particuliers de Tarascon - Patrimoine

    Châteaux, domaines, remparts - Hôtel particulier
    • (1)
    • (0)

    La prospérité de la ville de Tarascon est à l’origine de l’installation de nombreuses familles nobles dès le XVème siècle. Aristocrates, bourgeois, commerçants, ou religieux font élever de splendides demeures particulières, soucieux d’imposer leur empreinte dans le paysage urbain.

    Ajouter à mon circuit
  • Boulevard Joseph Desanat

    Boulevard Joseph Desanat - Patrimoine

    Site historique, archéologie - Route – Voie historique
    • (6)
    • (0)

    Joseph Désanat est né à Tarascon (1796-1874). Courtier puis fabricant de charcuterie installé à Marseille où il pratiqua divers métiers, il fonda et dirigea le journal "Lou Biou-Abaisso" (La Bouillabaisse. 1841-1842 et 1844-1846). C'était un félibre pré-Mistralien, journaliste et poète à la fois.

    Ajouter à mon circuit

Pages