Maillane

Les jardins du musée Fréderic Mistral à Maillane

Les jardins du musée Fréderic Mistral à Maillane

Provence Pays Arles / Canopée / Lionel Roux
Maillane, village où plane l’âme de Frédéric Mistral et de la Provence

Maillane appelé aussi Malhana en occitan provençal classique ou Maiano selon la norme mistralienne est le berceau du grand poète Frédéric Mistral (1830-1914), natif du village. Prix Nobel de littérature en 1904, il y a passé toute sa vie et y a trouvé la source de sa poésie et de son combat pour la langue et la culture provençales. Dans le village, vous retrouverez les trois maisons qu’il a successivement habitées : le Mas du Juge, mas natal du poète ; la maison du Lézard au centre du village ; enfin la maison dans laquelle il a vécu jusqu’à la fin de sa vie, le musée Mistral.

Vous toucherez ici aux sources de la culture provençale, à l'âme de la Provence. Avec en toile de fond les crêtes bleutées des Alpilles, Maillane, authentique village provençal, a su préserver ses traditions, sa culture et son identité.,  Ici, à Maillane, l’art de vivre se conjugue au pluriel. Il se compose de paysages et lieux magnifiques : les haies de cyprès au milieu des champs baignés de soleil ; les mas traditionnels remarquablement restaurés ; les maisons serrées autour de l’église ; la place où il fait bon se reposer ; les ruelles abritant porches anciens, croix et oratoires. Il s’anime grâce aux fêtes traditionnelles qui rythment la vie du village : en février, Sainte Agathe, patronne du village ; en juillet, la course de la carreto ramado en hommage à St Eloi où les chevaux sont mis à l’honneur, Notre Dame de Grâce fête religieuse célébrée en août, pour ne citer que les principales. Prenez le temps d’aller flâner dans la campagne environnante pour y faire le plein de sensations et de couleurs : la lumière particulière du ciel pur balayé par le mistral, les couleurs vives des iris d’eau, des tournesols, les couleurs tendres des blés et des oliviers, les délicates senteurs des fleurs et fruits de nos vergers.

Les circuits du territoire

découvertes naturelles à vélo électrique

A vélo électrique entre Alpilles et Comtat

En vélo
- 17.06 km - 00h55m
Le circuit de Laure, "à vélo électrique entre Alpilles et Comtat", a été créé à l'occasion d'une journée de terrain avec l'équipe du Pays d'Arles. Au programme, Glanum, les Antiques, l'Abbaye Saint Michel de Frigolet, le jardin du Musée Frédéric Mistral et une belle aventure de 40 kilomètres sans effort à travers Provence Pays d'Arles.
  • (4)
  • 0 Commentaires

Ma sélection de recherche

Activités de pleine nature (124)

Pages

Art and culture (129)

Pages

Pratique (96)

Pages

Producteurs, artisans, terroir (245)

Pages

Restauration et cafés (308)

Pages

Sports et loisirs (26)

Pages

Patrimoine (276)

  • Porte d'Eyguières

    Porte d'Eyguières - Patrimoine

    Petit patrimoine - Porte
    • (8)
    • (0)

    Avant 1632, quatre portes successives gardaient le seul accès au village. Pour accéder au vallon de la Fontaine, le visiteur peut emprunter le chemin empierré de la Calade et passer par la Porte d'Eyguières ou Porte de l'eau (car c’est par cette porte qu’arrivait l’eau destinée aux occupants du village) qui, jusqu'en 1866, fut la seule entrée du village. Rebâtie par le Connétable de Montmorency, elle fut relevée au XVIIIème siècle par le Prince de Monaco qui avait reçu la Baronnie des Baux en 1643.

    Ajouter à mon circuit
  • Eglise Saint Vérédème

    Eglise Saint Vérédème - Patrimoine

    Édifices religieux - Eglise
    • (0)
    • (0)

    L'église Saint Vérédème, de style roman, fut fortifiée au 14° siècle avant d'être agrandie au 19° siècle. Son ancienne tour carrée lui sert aujourd'hui de clocher. Elle est composée d'une nef en berceau brisé et d'abside semi-circulaire. L'église Saint Vérédème est inscrite dans l'inventaire des monuments historiques ainsi que le clocher.

    Ajouter à mon circuit
  • Moulins - Patrimoine

    Petit patrimoine - Moulin
    • (12)
    • (0)

    Moulin de la Porte ou de Conil (rue du Moulin) : Moulin à eau qui existait en 1326, restauré en 1881. - Moulin de Fabre (chemin des Près) : Moulin à eau cité dès 1493, il tourna jusqu’en 1940 et est aujourd’hui une propriété privée. - Moulin à huile Michel (rue du Moulin) : Vestiges dans ce qui est aujourd’hui la maison Michel. - Moulin de la Poule : vers 1850 (girouette représentant une poule d’eau), nord ouest. - Moulin des Labeaux : construit vers 1810 par les Bionneau, sud. - Moulin du Val : mentionné dès 1559, sud-ouest.

    Ajouter à mon circuit
  • Croix du Mas du Juge - Patrimoine

    Petit patrimoine - Chemin de croix - croix
    • (0)
    • (0)

    Erigée par un neveu de Mistral. Fin du XIXème siècle.

    Ajouter à mon circuit
  • L'Antre de la Tarasque

    L'Antre de la Tarasque - Patrimoine

    Site historique, archéologie - Quartier historique
    • (8)
    • (0)

    Au 15 bis de la rue des Halles, sous les arcades de cette artère qui date du Moyen-âge se trouve l’antre de la Tarasque. La Tarasque que l’on voit ici est une Tarasque mobile du XXème siècle : c’est celle que l’on sort encore aujourd’hui lors des Fêtes de la Tarasque pour le jeu de la course, le dernier week-end du mois de juin.

    Ajouter à mon circuit
  • Collegiale Sainte Marthe - Patrimoine

    Édifices religieux - Collégiale
    • (10)
    • (0)

    L'église Sainte-Marthe est entièrement vouée à la Sainte qui parvint à dompter la fabuleuse Tarasque. L'église supérieure est un des plus beaux sanctuaires gothiques de Provence. On y trouve des tableaux de Parrocel ou de Vien, des pièces majeures de couvents comme le Triptyque de Saint Jean, Saint Roch et Saint Laurent. L'église abrite aussi un gisant en marbre de la Sainte datant de 1653 et des orgues du XVe s. La crypte, située à 3m sous terre, est antérieure à l'ère chrétienne.

    Ajouter à mon circuit
  • Arènes

    Arènes - Patrimoine

    Édifices religieux - Monument divers
    • (7)
    • (0)

    La première mention de courses de taureaux à Graveson est datée de juillet 1800. Un enclos entouré de murs, aménagé en partie dans la cour d’un mas du 18e siècle appartenant à un particulier, est visible sur le cadastre de 1830. Cet enclos est à l’origine des arènes actuelles. Les arènes, plusieurs fois réaménagées, sont toujours propriété privée en 1994. Elles sont alors gérées par le Club Taurin et entretenues par la mairie, qui est devenue propriétaire peu après.

    Ajouter à mon circuit
  • Parc des Ateliers SNCF

    Parc des Ateliers SNCF - Patrimoine

    Autre patrimoine - Patrimoine divers
    • (0)
    • (0)

    Les Ateliers SNCF d’Arles occupent une place importante dans l’histoire du chemin de fer français. Site ancien, remontant aux premières années du développement du rail en France site important, illustrant les installations d’une des plus emblématiques compagnies ferroviaires, celle du Paris Lyon-Méditerranée, il offre un témoignage passionnant de la constitution de cette compagnie puisque chaque fusion des compagnies précédentes a laissé sa trace dans l’aménagement des onze hectares qui lui ont été consacrés.

    Ajouter à mon circuit
  • Château du Duc de Guise

    Château du Duc de Guise - Patrimoine

    Châteaux, domaines, remparts - Château-fort
    • (0)
    • (0)

    Emplacement stratégique, le “Castrum druentioe” encore appelé château du Duc de Guise, ancien oppidum celto-ligure, fortifié à la fin de l’empire romain, est un point stratégique pour surveiller la vallée de la Durance. Au bas de la forteresse vivait une population d’hommes d’armes et de bergers. La place forte fut détruite au VIème par les Wisigoths venus assiéger Arles. Reconstruite au XIème siècle, elle devint le fief des comtes de Provence. C’est au XIIème siècle une forteresse militaire réputée, chargée de surveiller la vallée de la Durance.

    Ajouter à mon circuit
  • Les croix

    Les croix - Patrimoine

    Petit patrimoine - Chemin de croix - croix
    • (7)
    • (0)

    Les croix de campagne sont au nombre de 6. Citons la Croix de Piquette, la croix de l'Oratoire, la croix de la Mâtarde, la croix du mas de Cartier, la croix Rouge, la croix de la Crau. Elles furent érigées au cours de la seconde moitié du XIXéme siècle et pour certaines restaurées récemment. Les croix en ville : La croix du rond point (à la rencontre des Bd Gambetta et Jules Ferry et des avenues Général de Gaulle et Trouillet) fut érigée en 1865. La croix de l'Ancien Calvaire se trouve dans la rue de l'ancien calvaire, près de l'oratoire de St Eloi.

    Ajouter à mon circuit

Pages