Les Alpilles

Lionel Roux / Office de Tourisme d'Arles
Les paysages caractéristiques des Alpilles qui se composent de haies de cyprès, de champs d'oliviers, de vignes, de garrigues, de "mazets" (petit mas fermier de type provençal), de chapelles romanesques, d'amandiers, etc offrent une palette de couleurs resplendissantes en toutes saisons.

La merveilleuse alchimie entre les éléments naturels et la présence séculaire de l'Homme a permit de façonner les paysages si particuliers des Alpilles. Le Parc Naturel Régional des Alpilles a contribué depuis son classement en 2007 à préserver et promouvoir cet héritage naturel, culturel et humain.

Les Alpilles concentrent beaucoup d'anciennes traditions. Ce territoire est souvent assimilé aux prestigieux sites des Baux-de-Provence et de Saint-Rémy-de-Provence. C'est en les visitant que l'on comprend immédiatement comment ces deux joyaux ont gagné leur réputation en captivant l'attention grâce à leur magnifique héritage ! Ne vous en arrêtez pas là et partez découvrir l'intégralité des Alpilles, le voyage en vaut le coup d'oeil et vous permet d'apprécier la richesse d'un milieu hautement préservé. Les villages pittoresques y dégagent des atmosphères uniques et l'architecture vous révèlera plus de 4 000 ans de civilisation. Ceux sont plus de 110 monuments qui sont répertoriés et/ou classés. Quelques sites à la renommée internationale comme Glanum, l'Oppidum des Caisses de Jean-Jean, les aqueducs et moulins de Barbegal, l'Hypogeum de Fontvieille font partie des sites archéologiques et naturels majeurs qu'il vous faudra découvrir. Les amoureux d'Histoire, de culture et d'archéologie y découvriront de nombreux lieux d'intérêt avec l'abondance de ruines qui jonchent tout le parc des Alpilles.

L'héritage rural est également très important. Les mas provençaux, les oratoires et les chapelles témoignent d'un mode de vie venant d'une tradition rurale profonde. La richesse biologique y est directement liée. Elle est le résultat de conditions naturelles adéquates. Avec 30 000 hectares d'espaces naturels où prédomine le chevauchement des champs de l'agriculture non intensive, le massif contient une gamme d'habitat jamais-vu, où les zones humides (canaux, mares temporaires, etc) longent les terres sèches des collines. Toutes ces zones accueillent une diversité animalière et végétale d'exception, dont certaines espaces sont rares, menacées d'extinction ou endémiques. Localisées au sommet du triangle d'or duquel s'ajoute la Crau et la Camargue, les Alpilles sont composées de merveilleux paysages de découverte pour les amoureux de la nature.

Avec plus de 120 espèces d'oiseaux en nidification, le massif est l'un des cinq plus importants conservatoires d'oiseaux de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Les visiteurs peuvent profiter d'une expérience de haute qualité avec toute une diversité d'hébergements, allant des gîtes de charme, chambres d'hôtes aux campings familiaux et hôtels de luxe. La plupart des établissement sont de taille modérée et beaucoup de restaurants locaux vous proposeront une cuisine du terroire à base de produits locaux.

Dans les Alpilles, nombreux sont les producteurs qui prendront plaisir à vous faire découvrir leur activité, appréhender l'histoire des produits locaux, comme le fromage de chèvre, le miel, les jus de fruits. Il ne faut pas oublier les produits AOP de la Vallée des Baux-de-Provence à base d'olive, qui incluent l'huile d'olive faite d'olives vertes ou noires, la tapenade ou les olives "cassées" avec du fenouil.

Les Alpilles attirent également les adeptes des activités de pleine nature comme la randonnée, l'équitation, le VTT, l'escalade et le parapente. Cette région est rendue accueillante par son patrimoine naturel, et afin que ceci reste inchangé, le Parc Naturel Régional des Alpilles soutient le développement du tourisme responsable, tout particulièrement en aidant les professionnels du tourisme à développer une activité durable.

Les circuits du territoire

Sentiers de découverte et jardins botaniques du Pays d'Arles

En voiture
- 182.23 km - 04h34m
Provence pays d'Arles propose une quinzaine de sentiers d'interprétation et de jardins botaniques formant autant de parcours de découverte de la faune et la flore de Provence, de Camargue, des Alpilles et de la Crau. En raison de la richesse de ses milieux le Pays d'Arles à cette particularité d'accueillir à quelques kilomètres d'écart les parcs naturels régionaux des Alpilles et de la Camargue et la réserve naturelle de la Crau, dernière steppe d'Europe occidentale.
  • (1)
  • 0 Commentaires

Ma sélection de recherche

Activités de pleine nature (36)

Pages

Art and culture (41)

Pages

Pratique (36)

Pages

Restauration et cafés (139)

Pages

Sports et loisirs (12)

Pages

Patrimoine (114)

  • Le champ de la chèvre de Monsieur Seguin

    Le champ de la chèvre de Monsieur Seguin - Patrimoine

    Site historique, archéologie - Route – Voie historique
    • (0)
    • (0)

    Dans ce coin de pinède, il fut un temps où des troupeaux de chèvres venaient brouter l'herbe parfumée et tendre de nos collines. Parmi les bergers, il y avait Monsieur Jean Seguin. Ses chèvres aimaient cet espace naturel et notamment l'une d'entre elles blanche comme neige, capricieuse et éprise de liberté. Cela devrait vous rappeler l'une des célèbres lettres d'Alphonse Daudet....

    Ajouter à mon circuit
  • Chapelle Saint-Véran

    Chapelle Saint-Véran - Patrimoine

    Petit patrimoine - Chapelle
    • (0)
    • (0)

    Située dans une propriété privée en bordure du chemin de Saint-Véran. La qualité des volumes et la perfection de l’appareillage de cet édifice en grande partie en ruines en font un des plus caractéristiques de la Provence romane. C’était une nef unique, avec une voûte en berceau, reposant sur des doubleaux et s’articulant sur une abside en cul-de-four, avec de chaque côté de l’entrée de l’abside des moellons ornés de rinceaux à motifs végétaux et géométriques, avec une chapelle latérale au sud.

    Ajouter à mon circuit
  • Autel La Coquille

    Autel La Coquille - Patrimoine

    Autre patrimoine - Patrimoine divers
    • (47)
    • (0)

    Autel taurobolique creusé à même la falaise. La grande coquille cannelée qui surmonte le dé de l’autel fit longtemps croire aux pèlerins de Saint Jacques de Compostelle qu’il s’agissait là d’un signe destiné à leur montrer le chemin à suivre.

    Ajouter à mon circuit
  • Aqueducs romains de Barbegal - Patrimoine

    Amphithéâtre, aqueduc, arènes... - Aqueduc
    • (57)
    • (0)

    Site mondialement connu situé en limite sud du massif, les moulins de Barbegal sont le monument hydraulique le plus important des Alpilles. Mais sa célébrité ne doit pas occulter le reste d’un riche patrimoine hydraulique dont l’élément essentiel est constitué par les deux aqueducs romains qui en longent les versants nord et sud, pour alimenter l’un la colonie romaine d’Arles, l’autre les moulins de Barbegal. Ce patrimoine comporte également une série d’ouvrages qui assuraient l’alimentation en eau des habitants du massif

    Ajouter à mon circuit
  • L'Antre de la Tarasque

    L'Antre de la Tarasque - Patrimoine

    Site historique, archéologie - Quartier historique
    • (8)
    • (0)

    Au 15 bis de la rue des Halles, sous les arcades de cette artère qui date du Moyen-âge se trouve l’antre de la Tarasque. La Tarasque que l’on voit ici est une Tarasque mobile du XXème siècle : c’est celle que l’on sort encore aujourd’hui lors des Fêtes de la Tarasque pour le jeu de la course, le dernier week-end du mois de juin.

    Ajouter à mon circuit
  • Petit lavoir et fontaine du planet

    Petit lavoir et fontaine du planet - Patrimoine

    Petit patrimoine - Lavoir
    • (0)
    • (0)

    En 1810, le docteur Denis-Honoré QUENIN fit ériger, à ses frais sur un terain lui appartenant, une fontaine et un petit bassin. Les eaux captées au Grand Moulin de Manville étaient amenées par une tuyauterie en poterie au coeur du "Vieux Maussane"

    Ajouter à mon circuit
  • Casernes Kilmaine

    Casernes Kilmaine - Patrimoine

    Autre patrimoine - Caserne
    • (4)
    • (0)

    Au XVIème siècle, Tarascon est une ville étape sur le passage des troupes, et ainsi donc les habitants de la ville sont assujettis au logement et à l'entretien des gens de guerre. En 1695, la ville reçoit l'autorisation de construire des casernes.

    Ajouter à mon circuit
  • Maisons typiques de Fontvieille

    Maisons typiques de Fontvieille - Patrimoine

    Châteaux, domaines, remparts - Maison
    • (4)
    • (0)

    Fontvieille possède une architecture relativement singulière et homogène, du fait de l’utilisation de la pierre de taille dans la construction. En effet, le village s’est développé à partir du XV° siècle autour de l’exploitation de carrières de pierre. Le début de ce siècle voit s’élever le château royal de Provence à Tarascon, chantier d’une ampleur et d’une durée considérable, qui constitue le lancement de l’industrie carrière à Fontvieille.

    Ajouter à mon circuit
  • Eglise Sainte Croix

    Eglise Sainte Croix - Patrimoine

    Édifices religieux - Eglise
    • (0)
    • (0)

    Construite en 1754, l'édifice surprend par ses dimensions imposantes et la belle ordonnance de sa façade classique. La chaire jaillissante du pilier, les boiseries en noyer du tour du choeur, l'autel en marbre du XIXe, sont autant d'éléments remarquables justifiant l'inscription de l'Eglise à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques

    Ajouter à mon circuit
  • Chapelle Sainte Catherine

    Chapelle Sainte Catherine - Patrimoine

    Petit patrimoine - Chapelle
    • (3)
    • (0)

    A l'entrée du Château des Baux de Provence, s'élève la chapelle castrale. Connue à l'origine sous le vocable de la Vierge Marie, elle est dédiée à Sainte Catherine depuis le XVème siècle. La chapelle castrale s’inscrivait dans l’enceinte protégeant symboliquement l’entrée du Château, comme il était courant au Moyen-âge.Le bâtiment situé à la verticale du petit fossé dont on voit encore quelques vestiges faisait partie du Château et abritait au premier niveau, celui de la cour, la chapelle castrale.

    Ajouter à mon circuit

Pages