Le Paradou

Les tours médiévales de Castillon au village de Paradou

Les tours médiévales de Castillon au village de Paradou

… Paradis des Alpilles

A cœur de la Vallée des Baux, le village du Paradou est le cadre idéal pou une halte gourmande, et un séjour dans le Massif des Alpilles. Le Paradou, s'adosse à la chaîne des Alpilles, il tient son nom de l'appellation locale des moulins à eau qu'exploitaient des tisserands au fil de la rivière Arcoule.

Situé face à l'éperon rocheux des Baux, de l'autre côté d'une ancienne plaine marécageuse, le petit village du Paradou offre un point de vue très agréable sur la chaîne des Alpilles. Depuis le site archéologique des tours de Castillon, lieu d'implantation originel du village, vous pourrez admirer un charmant panorama : les grands domaines agricoles, les vastes étendues d'oliviers, les collines boisées et l'écosystème des anciens marais des Baux, avec en ligne d'horizon la réserve naturelle de la Crau. Le village est situé au cœur de la zone de production de la fameuse huile d'olive de la Vallée des Baux (AOP).

Ce terroir agricole a été immortalisé par le « poète-paysan » Charloun Rieu, Félibre ami de Mistral, célèbre habitant du Paradou. L'été, ce paysage sert de cadre au Festival des Alpilles, festival de chants de la terre dont certaines manifestations se tiennent dans le grand théâtre de verdure aménagé sur un promontoire rocheux.

Doté d'un patrimoine vernaculaire d’intérêt, le village et sa place centrale invitent au farniente provençal. Tous les commerces de proximité sont présents ainsi qu'un centre équestre, un parcours sportif, deux golfs à proximité et plusieurs chemins permettant la pratique de la randonnée. Enfin d’excellents restaurants dont certains font partie du patrimoine gourmand de la Vallée des Baux accueillent les voyageur de Provence.

Les circuits du territoire

Provence Pays d'Arles Terre AOP

En voiture
- 70.27 km - 00h56m
Une nature généreuse et un climat favorable ont doté PROVENCE PAYS D’ARLES d’un terroir d’exception avec 6 produits labélisés : le Taureau de Camargue AOP, le Riz de Camargue, le Vin de la Vallée des Baux de Provence AOP, l’Huile d’Olive de la Vallée des Baux AOP, l’Olive Verte Cassées AOP ou encore l’Olive Noire AOP. Vous ne pouvez passer ici, sans les avoir tous dégustés !
  • (13)
  • 0 Commentaires

Ma sélection de recherche

Activités de pleine nature (89)

Pages

Art and culture (68)

Pages

Pratique (59)

Pages

Producteurs, artisans, terroir (73)

Pages

Restauration et cafés (91)

Pages

Sports et loisirs (9)

Patrimoine (58)

  • Abbaye Saint Michel de Frigolet - Patrimoine

    Édifices religieux - Abbaye
    • (49)
    • (0)

    Une abbaye blottie au coeur de la montagnette... En pleine nature, niché au coeur de la Montagnette, ce monastère doit son nom aux innombrables touffes de thym (ferigoulo en provençal) dont sont parsemées les collines.

    Ajouter à mon circuit
  • Les Sentiers Numériques - Patrimoine

    Autre patrimoine
    • (3)
    • (0)

    Au cœur ce projet, Les Sentiers numériques, dispositif de signalétique dynamique, enrichi de technologies innovantes, testé grandeur nature. Lancement du parcours #1 patrimoine & culture

    Ajouter à mon circuit
  • Aqueducs romains de Barbegal - Patrimoine

    Amphithéâtre, aqueduc, arènes... - Aqueduc
    • (58)
    • (0)

    Site mondialement connu situé en limite sud du massif, les moulins de Barbegal sont le monument hydraulique le plus important des Alpilles. Mais sa célébrité ne doit pas occulter le reste d’un riche patrimoine hydraulique dont l’élément essentiel est constitué par les deux aqueducs romains qui en longent les versants nord et sud, pour alimenter l’un la colonie romaine d’Arles, l’autre les moulins de Barbegal. Ce patrimoine comporte également une série d’ouvrages qui assuraient l’alimentation en eau des habitants du massif

    Ajouter à mon circuit
  • La porte Calendrale à Barbentane

    Porte Calendrale - Patrimoine

    Petit patrimoine - Porte
    • (10)
    • (0)

    Existante dès 1302, elle commande l'entrée des remparts nord. En 1740, malgré l'ardeur de son seul défenseur, le bourgeois Paul-Antoine Bijaudy, un conseil municipal décida sa démolition pour plusieurs raisons: son inutilité puisque les remparts attenants n'existaient presque plus, les scandales nocturnes dont les guérites étaient que le refuge, la gêne provoquée par son étroitesse pour les charrois de bois du four banal tout proche et enfin, par le besoin de belles et bonnes pierres exprimé par bien des habitants.

    Ajouter à mon circuit
  • Le Mas de Brau - Patrimoine

    Châteaux, domaines, remparts - Mas
    • (8)
    • (0)

    Il s’agit ici du plus remarquable mas de la commune. La construction, datée de 1570, est attribuée à Jeanne de Quiqueran, épouse d’Honoré des Martins, gouverneur des Baux de 1568 à 1581. Grand mas tout en longueur avec une riche façade au sud. Celle-ci n’est visible que depuis la route, la bâtisse appartenant à un particulier. Devant celle-ci, s’étire une vaste jardin bien ombragé, inscrit à l’inventaire des sites classés.

    Ajouter à mon circuit
  • Château de Montauban et musée Alphonse Daudet à Fontvieille

    Château de Montauban - Musée Alphonse Daudet - Patrimoine

    Châteaux, domaines, remparts - Château
    • (16)
    • (0)

    Cette demeure célébrée dans la préface des “Lettres de mon Moulin”, fut avant tout un lieu de calme et de repos pour Alphonse Daudet : “Maison bénie, que de fois je suis venu là, me reprendre à la nature, me guérir de Paris et de ses fièvres...”. Cette superbe bâtisse à façade à pignon de la fin du XVIIIe était la demeure de la famille Ambroy qui accueillit l’auteur lors de ses séjours en Provence.

    Ajouter à mon circuit
  • L' Amphithéâtre - Patrimoine

    Amphithéâtre, aqueduc, arènes... - Amphithéâtre
    • (0)
    • (0)

    L’amphithéâtre est le monument le plus important de l’ancienne colonie romaine qui nous soit permis d’admirer, quelque deux millénaires après son édification. Son architecture est entièrement conçue en rapport avec sa vocation de lieu à grands spectacles, accueillant un nombreux public. Dans leur élévation initiale, les gradins pouvaient recevoir environ 21 000 spectateurs, dont les flux étaient savamment organisés par un réseau de portes, galeries et escaliers, sur plusieurs étages.

    Ajouter à mon circuit
  • Église Notre Dame de la Major - Patrimoine

    Édifices religieux - Eglise
    • (4)
    • (0)

    L'Église Notre Dame de la Major est une jolie église de style roman située légèrement à l'écart du centre historique, tout juste à côté de l'amphithéâtre antique, d'où vous pourrez profiter d'un point de vue remarquable sur les Alpilles, l'Abbaye Montmajour, le Rhône et le nord de la ville d'Arles.L'église de la Major tire son nom de sa situation, au plus haut de la colline de l'Hauture.

    Ajouter à mon circuit
  • Château de Roussan - Hébergement

    Hôtel - Hôtel / Restaurant
    • (0)
    • (0)

    Entre prairies, bosquets, bassins et allées bordées d’arbres majestueux, le parc de l’élégant Château de Roussan déploie avec talent les couleurs de la Provence. Grâce à Irène et Philippe Roussel, ses anges gardiens, la devise qui orne la façade ganse le cadran solaire et donne le tempo de leur bastide en ces termes « Je ne compte que les heures sereines ». Le Chevalier de Nostre Dame, frère de

    Ajouter à mon circuit
  • Collegiale Sainte Marthe - Patrimoine

    Édifices religieux - Collégiale
    • (10)
    • (0)

    L'église Sainte-Marthe est entièrement vouée à la Sainte qui parvint à dompter la fabuleuse Tarasque. L'église supérieure est un des plus beaux sanctuaires gothiques de Provence. On y trouve des tableaux de Parrocel ou de Vien, des pièces majeures de couvents comme le Triptyque de Saint Jean, Saint Roch et Saint Laurent. L'église abrite aussi un gisant en marbre de la Sainte datant de 1653 et des orgues du XVe s. La crypte, située à 3m sous terre, est antérieure à l'ère chrétienne.

    Ajouter à mon circuit

Pages