La Crau

Découverte de la Crau

Découverte de la Crau
Visite de la plaine steppique de la Crau, entre Camargue et Alpilles

Provence Pays Arles / Canopée / Lionel Roux
Steppe d’exception, le coussoul de la Crau retrace 6000 ans d’interactions entre la Nature, l’Homme et le Mouton. Pendant des millénaires le delta laissé par la Durance a été façonné par les troupeaux pour créer un milieu unique au monde, abritant une faune exceptionnelle et diversifiée héritée des steppes africaines.

Steppe d’exception, le coussoul de la Crau retrace 6000 ans d’interactions entre la Nature, l’Homme et le Mouton. Pendant des millénaires le delta laissé par la Durance a été façonné par les troupeaux pour créer un milieu unique au monde, abritant une faune exceptionnelle et diversifiée héritée des steppes africaines.

Déjà, au néolithique

Dans la longue histoire de l’humanité, la steppe a toujours été l’espace privilégié des pasteurs. La Crau n’échappe pas à cette règle. Il y a quelque 6 000 ans, des hommes parcourent en effet cet espace à la tête de leurs troupeaux. Des marques d'enclos pour l'élevage (murs en arc de cercle de 30 ou 40 mètres) datant de la fin du néolithique (3 000 ans avant J.-C.) ont ainsi été découvertes lors des fouilles archéologiques réalisées ces vingt dernières années.

La réserve naturelle de la Crau

Depuis les années 1990, les acteurs de l’environnement et du monde agricole ont uni leurs forces pour sauvegarder la Crau, sa nature exceptionnelle et les activités agricoles qui la soutiennent. Grâce à ces actions communes, la Crau peut entrevoir un nouvel avenir. Aujourd’hui, les coussouls de Crau bénéficient d’un statut de protection fort : une Réserve Naturelle de plus de 7400 hectares. Pour protéger et faire vivre ce double patrimoine naturel et pastoral, agriculteurs et acteurs de l’environnement ont conçu un projet commun : en septembre 2004, le Conservatoire-Etudes des Ecosystèmes de Provence (CEEP) et la Chambre d’Agriculture des Bouches-du-Rhône on été nommés co-gestionnaires de la Réserve naturelle.

Les circuits du territoire

Sentiers de découverte et jardins botaniques du Pays d'Arles

En voiture
- 0 km - 00h00m
Provence pays d'Arles propose une quinzaine de sentiers d'interprétation et de jardins botaniques formant autant de parcours de découverte de la faune et la flore de Provence, de Camargue, des Alpilles et de la Crau. En raison de la richesse de ses milieux le Pays d'Arles à cette particularité d'accueillir à quelques kilomètres d'écart les parcs naturels régionaux des Alpilles et de la Camargue et la réserve naturelle de la Crau, dernière steppe d'Europe occidentale.
  • (2)
  • 0 Commentaires

Ma sélection de recherche

Activités de pleine nature (89)

Pages

Art and culture (68)

Pages

Pratique (59)

Pages

Producteurs, artisans, terroir (73)

Pages

Restauration et cafés (97)

Pages

Sports et loisirs (9)

Patrimoine (58)

  • Le théâtre romain antique d'Arles, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO

    Théâtre antique d'Arles - Patrimoine

    Amphithéâtre, aqueduc, arènes... - Théâtre antique
    • (252)
    • (0)

    Précédant d'un siècle son illustre voisin l'amphithéâtre, le théâtre romain d'Arles est aujourd'hui moins bien conservé.

    Ajouter à mon circuit
  • Le Mas de Brau - Patrimoine

    Châteaux, domaines, remparts - Mas
    • (8)
    • (0)

    Il s’agit ici du plus remarquable mas de la commune. La construction, datée de 1570, est attribuée à Jeanne de Quiqueran, épouse d’Honoré des Martins, gouverneur des Baux de 1568 à 1581. Grand mas tout en longueur avec une riche façade au sud. Celle-ci n’est visible que depuis la route, la bâtisse appartenant à un particulier. Devant celle-ci, s’étire une vaste jardin bien ombragé, inscrit à l’inventaire des sites classés.

    Ajouter à mon circuit
  • Parc des Ateliers SNCF

    Parc des Ateliers SNCF - Patrimoine

    Autre patrimoine - Patrimoine divers
    • (0)
    • (0)

    Les Ateliers SNCF d’Arles occupent une place importante dans l’histoire du chemin de fer français. Site ancien, remontant aux premières années du développement du rail en France site important, illustrant les installations d’une des plus emblématiques compagnies ferroviaires, celle du Paris Lyon-Méditerranée, il offre un témoignage passionnant de la constitution de cette compagnie puisque chaque fusion des compagnies précédentes a laissé sa trace dans l’aménagement des onze hectares qui lui ont été consacrés.

    Ajouter à mon circuit
  • Eglise_Saint_Trophime

    Église et cloître Saint-Trophime - Patrimoine

    Édifices religieux - Eglise
    • (52)
    • (0)

    Le portail de la cathédrale fut ajouté à la façade occidentale vers 1180. Magnifiquement conservé, c'est un des plus beaux portails romans du sud de la France. Inspiré de l'antiquité, il a la forme d'un arc de triomphe.

    Ajouter à mon circuit
  • Aqueducs romains de Barbegal - Patrimoine

    Amphithéâtre, aqueduc, arènes... - Aqueduc
    • (58)
    • (0)

    Site mondialement connu situé en limite sud du massif, les moulins de Barbegal sont le monument hydraulique le plus important des Alpilles. Mais sa célébrité ne doit pas occulter le reste d’un riche patrimoine hydraulique dont l’élément essentiel est constitué par les deux aqueducs romains qui en longent les versants nord et sud, pour alimenter l’un la colonie romaine d’Arles, l’autre les moulins de Barbegal. Ce patrimoine comporte également une série d’ouvrages qui assuraient l’alimentation en eau des habitants du massif

    Ajouter à mon circuit
  • L'Amphithéâtre d'Arles, vue aérienne

    L'amphithéâtre d'Arles - Patrimoine

    Amphithéâtre, aqueduc, arènes... - Amphithéâtre
    • (0)
    • (0)

    C'est sans doute un des monuments les plus répandus dans l'empire romain avec les théâtres. Une cinquantaine d'amphithéâtres ont été identifiés en Gaule, soit presque autant qu'en Italie.Toujours organisés à l'occasion de fêtes ou pour marquer un événement important de l'empire (victoire militaire par exemple), les jeux de l'amphitéâtre comportent des munera (combats de gladiateurs) , des chasses, ou encore des nomachies (batailles navales, mais qui n'ont pas eu lieu à Arles).

    Ajouter à mon circuit
  • Moulin d'Alphonse Daudet - Patrimoine

    Petit patrimoine - Moulin
    • (49)
    • (0)

    Construit en 1814, le Moulin Saint Pierre a broyé du blé pendant un siècle puisqu'il s'est arrêté en 1915. En 1935, la Société des Amis du Moulin de Daudet décida d'y créer un musée dédié à Alphonse Daudet où seraient rassemblées les oeuvres du poète. Depuis 2012, ce moulin est visible de l'extérieur mais ne peut se visiter de l'intérieur étant fermé par son propriétaire.

    Ajouter à mon circuit
  • Salin-de-Giraud, l'Empire du Sel - Patrimoine

    Autre patrimoine
    • (46)
    • (0)

    Salin-de-Guiraud est un point de passage obligatoire en Camargue, pour accéder à la digue à la mer, le domaine de la Palissade, la plage sauvage de Piémenson ou encore l'observatoire des camelles, ces dunes de Sel mythiques qui s'embrasent au couché du soleil.

    Ajouter à mon circuit
  • Les moulins de Fontvieille

    Les moulins de Fontvieille - Patrimoine

    Petit patrimoine - Moulin
    • (44)
    • (0)

    Les quatre moulins de Fontvieille : Le moulin Sourdon, plus communément appelé "le moulin tombé", parce qu’il a été le premier à perdre son chapiteau et ses ailes, est le doyen des quatres. Édifié en 1791, il est en activité aux XVIIIe et XIXe siècles. S’élevant à l’écart des autres, seul sur une colline à l’ouest de l’allée des pins, le moulin Sourdon est délaissé par les touristes et les villageois, son emplacement permet une belle vue sur la partie ouest du village. Il a été restauré pour la dernière fois en 1958.

    Ajouter à mon circuit
  • Le domaine du Mas du juge à Maillane

    Le Mas du juge, l'âme de Frédéric Mistral - Patrimoine

    Châteaux, domaines, remparts - Mas
    • (1)
    • (0)

    Né au Mas du Juge le 8 septembre 1830, Frédéric Mistral, poète emblématique de la Provence, vécut dans ce lieu une enfance bercée par la vie paysanne, imprégnée de ses valeurs, de ses traditions, de sa langue, ébloui par la beauté des paysages qui l’entouraient. C’est dans cet environnement que prendra naissance son œuvre majeure «Mirèio», et son engagement dans la défense des traditions et dans la restauration du Provençal, « langue naturelle et historique du pays ».

    Ajouter à mon circuit

Pages