Barbentane

Fête et feux de la Saint-Jean à Barbentane

Fête et feux de la Saint-Jean à Barbentane

Office de Tourisme de Barbentane

… Patrimoine & tradition

La riche histoire de Barbentane a façonné le patrimoine de ce village solidement attaché à ses traditions. Elle contribue autant à son charme que son authenticité et la beauté de son patrimoine naturel.

A Barbentane, la tradition est ardente et se partage sur un air de fête. Elle a conservé tout son éclat et toute son authenticité à travers des évènements riches en émotion. Barbentane cultive avec enthousiasme son art de vivre ensoleillé. Situé au confluent du Rhône et de la Durance, Bellinto, village ligure, quitte la plaine et devient Barbentane pour résister aux invasions Celtes, Romaines, Barbares et Sarrasines.

Au fil des siècles, des personnages illustres, comme le Pape Urbain V, Francois Ier, Richelieu et Louis XVI y ont séjourné. Le village conserve les traces merveilleuses de ce passé prestigieux : la Tour Anglica et la porte Séquier (XIVème), l’église et son porche roman, la Maison des Chevaliers avec sa loggia Renaissance, la porte Calendale, l’hôtel des Barons de Chabert, abritant aujourd’hui la Mairie. Véritable joyau, le Château des Marquis de Barbentane (XVIIème) est depuis bien longtemps classé Monument Historique. Surnommé le "Petit Trianon du Soleil" ou encore "Le plus italien des châteaux provençaux de la Renaissance" vous admirerez la somptueuse décoration de ses pièces de réception, son riche mobilier d’époque, ses terrasses à l’italienne et son parc planté de platanes tricentenaires.

Après avoir parcouru la Montagnette, et profité pleinement de ses paysages et senteurs typiquement Méditerranéennes, vous pourrez flâner au cœur de la plaine maraîchère et fruitière, en cheminant entre roubines et haies de cyprès. Un beau village, une nature prodigue, des traditions bien vivantes, les charmes de Barbentane sont multiples. Ils sont ceux de la Provence.

Evènements : Diverses manifestations taurines et courses camarguaises (de mars à fin août); La fête de la Saint-Joseph (mars); Cheval en fête (mai); Le feu de la Saint Jean et la Carreto Ramado (23-24 juin; La fête votive (dernier week-end d'août); La Saint-Luc (octobre); La Cérémonie du Pastrage (durant la messe de minuit du 24 décembre) ; La Pastorale (26 décembre).

Les circuits du territoire

Château des Baux-de-Provence

Châteaux et médiéval !

En voiture
- 172.1 km - 03h22m
Alternant flâneries érudites et démonstrations spectaculaires, ce voyage entre tours et donjons vous transporte du moyen-âge au XVIII ème siècle. Il vous entraîne d’un bout à l’autre de Provence Pays d’Arles à travers la Montagnette, les Alpilles et la Camargue.
  • (56)
  • 0 Commentaires

Ma sélection de recherche

Activités de pleine nature (124)

Pages

Art and culture (129)

Pages

Pratique (96)

Pages

Producteurs, artisans, terroir (244)

Pages

Restauration et cafés (308)

Pages

Sports et loisirs (26)

Pages

Patrimoine (276)

  • Rue Médiévale des Halles

    Rue Médiévale des Halles - Patrimoine

    Petit patrimoine - Place - cours
    • (0)
    • (0)

    Sous l’Ancien Régime, la rue des Halles abritait le marché couvert de la ville et c’est aujourd’hui la dernière rue couverte conservée du département. Ses arcades datent du XIVème siècle pour les plus anciennes. D’un côté, se trouvaient les poissonniers de l’autre, les bouchers. A proximité, la place du Marché, ancienne place aux Herbes, hébergeait autrefois les vendeurs de fruits et légumes, mais était également le lieu central des jeux de la Tarasque, puisque la course se déroulait autour du puits au milieu de la place.

    Ajouter à mon circuit
  • Eglise St Césaire

    Eglise St Césaire - Patrimoine

    Édifices religieux - Eglise
    • (0)
    • (0)

    Date : 1450 Epoque : Moyen Age, XIXe siècle Type : Architecture religieuse Statut : Propriété de la Ville d'Arles Inscrite à l'Inventaire des Monuments historiques (1941) Ancienne chapelle du couvent des Grands-Augustins, Saint-Césaire reste aujourd’hui la seule église encore consacrée du quartier de la Roquette.

    Ajouter à mon circuit
  • Castrum du Mont Paon

    Castrum du Mont Paon - Patrimoine

    Châteaux, domaines, remparts - Château
    • (7)
    • (0)

    Le site aurait été investi au XI°, hypothèse controversée puisqu’elle repose sur le seul témoignage d’une bulle papale.

    Ajouter à mon circuit
  • Théâtre

    Théâtre - Patrimoine

    Autre patrimoine - Théâtre historique - opéra historique
    • (4)
    • (0)

    De style baroque, Ce théâtre est une ancienne église ayant appartenu aux frères prêcheurs. Ceux ci en 1333, ayant abandonné l'île de Jarnègues se fixèrent à Tarascon, quartier St Nicolas, où ils reçurent la chapelle St Jean Batiste. Ils la remplacèrent par une très belle église, placée sous le même vocable. En 1825 la chapelle est transformée en théâtre inauguré officiellement en 1828. Il fut détruit par un incendie en 1884. A partir de 1887, la reconstruction du théâtre commence. La façade est complètement refaite, une vaste et profonde scène fut construite.

    Ajouter à mon circuit
  • Eglise Saint Michel de Frigolet

    Eglise Saint Michel de Frigolet - Patrimoine

    Édifices religieux - Eglise
    • (6)
    • (0)

    Au centre du monastère, l'église St Michel et le Cloître nous plongent dans la pureté de l'art roman du XII° siècle. Quelques salles entourent le cloître, comme le chapitre, ont une voute du XVII° siècle. Il est toujours possible de participer aux offices liturgiques de la communauté. L'église St Michel où se célèbrent la plupart des offices est un lieu privilégié de silence, de prière et d'adoration personnelle.

    Ajouter à mon circuit
  • Statue de Tartarin et d'Alphonse Daudet

    Statue de Tartarin et d'Alphonse Daudet - Patrimoine

    Site historique, archéologie - Place – cours
    • (0)
    • (0)

    "Large pantalon bouffant en toile blanche, petite veste collante à boutons de métal, deux pieds de ceinture rouge, autour de l'estomac, le cou nu, le front rasé, sur sa tête une gigantesque chechia (bonnet rouge) et un flot bleu d'une longueur!...Avec cela, deux lourds fusils un sur chaque épaule, un grand couteau de chasse à la ceinture, sur le ventre une cartouchière, sur la hanche un revolver se balançant dans sa poche de cuir. C'est tout...Ah!

    Ajouter à mon circuit
  • Chapelle Notre Dame du Pieux Zélé

    Chapelle Notre Dame du Pieux Zélé - Patrimoine

    Petit patrimoine - Chapelle
    • (5)
    • (0)

    A l'origine, celle-ci était dite: chapelle des Pucelles ou des Vierges. Bien sûr, cette chapelle a payé son tribut habituel au temps par des transformations successives: elles la rendent encore plus intéres- santes. A voir: le tympan, taillé en bas- relief d'une mainière assez rude, re- présentant le sujet Adam et Eve, le serpent l'arbre de Vie. Il est remarquable que l'arbre de vie soit représenté par un figuier.

    Ajouter à mon circuit
  • Eglise Sainte Croix

    Eglise Sainte Croix - Patrimoine

    Édifices religieux - Eglise
    • (0)
    • (0)

    Construite en 1754, l'édifice surprend par ses dimensions imposantes et la belle ordonnance de sa façade classique. La chaire jaillissante du pilier, les boiseries en noyer du tour du choeur, l'autel en marbre du XIXe, sont autant d'éléments remarquables justifiant l'inscription de l'Eglise à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques

    Ajouter à mon circuit
  • Les thermes de Constantin aujourd'hui aux rives du Rhône

    Les thermes de Constantin - Patrimoine

    Amphithéâtre, aqueduc, arènes... - Thermes historiques
    • (1)
    • (0)

    A Arles, 3 établissements thermaux sont connus. Les mieux conservés sont les thermes de Constantin, parfois appelés "Palais de la Trouille" en raison d'une ancienne tradition voyant dans ces vestiges les restes du palais qu'aurait fait construire l'empereur Constantin.

    Ajouter à mon circuit
  • Oratoire Sainte-Madeleine

    Oratoire Sainte-Madeleine - Patrimoine

    Petit patrimoine - Oratoire
    • (0)
    • (0)

    Cet oratoire est dédié à Sainte-Madeleine, patronne du village de Cabannes. Édifice bâti en grand appareil, il se compose d’un cippe quadrangulaire portant le vocable et la date de construction (1765) posé sur trois marches. Une corniche moulurée le sépare de la niche en plein cintre. Le tout est coiffé par un toit pyramidal surmonté d’une croix métallique.

    Ajouter à mon circuit

Pages