Provence sacrée, sacrée Provence...

Eglise Saint Vincent - Les Baux de Provence

Eglise Saint Vincent - Les Baux de Provence

Office de Tourisme des Baux de Provence
Partez à la rencontre des premiers chrétiens de Gaule ! Il est toujours extraordinaire de penser que selon la tradition, les premiers chrétiens, pour certains contemporains du Christ comme sainte Marthe et les saintes Marie Jacobé et Marie Salomé, ont vécu dans ce coin de Provence. Cette histoire sacrée a laissé une foule de témoignages aujourd’hui accessibles à tous ceux qui visitent PROVENCE PAYS D’ARLES : des lieux de culte bien sûr (cathédrale Saint-Trophime, collégiale Sainte-Marthe), un sanctuaire (église Notre-Dame-de-la-Mer), des églises dans chaque village, de multiples abbayes, cloîtres et couvents (abbaye de Montmajour, Saint-Michel-de-Frigolet) mais aussi des pèlerinages (pèlerinage des Gitans, pèlerinage de Compostelle), des fêtes (fêtes de la Tarasque) et des traditions ancestrales (saint Vinage de Boulbon).

Provence Pays d'Arles a été le point de départ de l’évangélisation de toute cette partie du monde. Légendes et faits attestés s’entremêlent aux frontières de la foi et de l’histoire pour vous conduire à maintes découvertes. Tout semble commencer par l'arrivée d'une barque sans voile ni gouvernail, sur une plage proche des Saintes-Maries-de-la-Mer. A son bord, Jacobé (sœur de Marie), Salomé (mère de saint Jacques le Majeur et de l'apôtre saint Jean), leur servante Sara, mais aussi Lazare (ressuscité par Jésus), sa sœur Marthe de Béthanie et Marie Madeleine. Jacobé et Salomé s’installent aux Saintes Maries de la Mer. Pour célébrer cette arrivée, les saintois organisent en mai et en octobre le Pèlerinage des Saintes. Chaque 25 mai, Roms, Manouches, Tsiganes et Gitans arrivent des quatre coins d’Europe pour vénérer leur patronne, Sara la Noire, à l’occasion du Pèlerinage des Gitans. La statue de Sara, sortie de la crypte de l’église fortifiée, est transportée jusqu’à la mer dans un cortège enjoué, de ferveur et de dévotion.

Sainte Marthe, elle aussi présente dans la barque, s’établit à Tarascon. Multipliant les miracles, elle combat victorieusement la "Tarasque", monstre qui vivait alors sur les berges du Rhône et terrorisait la population. Après avoir dompté la bête par un simple signe de croix, Marthe l'attache avec sa ceinture et la livre aux habitants. Depuis 2005, les très populaires fêtes de la Tarasque, qui se déroulent chaque été, ont été proclamées patrimoine oral et immatériel de l'humanité par l'UNESCO. Vous pourrez frissonner à cette occasion au passage de la hideuse Tarasque, extraite de son antre et accompagnée par les tarascaire. La collégiale Sainte-Marthe, érigée sur l'emplacement du tombeau de la sainte, devient un lieu de pèlerinage incontournable. Tous les monarques chrétiens s’y rendent comme Clovis, Saint-Louis, François 1er, Richelieu, Louis XIV ou encore Napoléon Bonaparte. De nombreux couvents s'établirent au cours des siècles autour du tombeau de sainte Marthe. Plus d'une quinzaine d'ordres religieux s'établirent à Tarascon dès le XIIIème siècle. Cette dévotion perdure puisque chaque année le 5ème dimanche après Pâques, la vierge de Notre Dame du Château à Boulbon est transférée à la collégiale Sainte-Marthe pour une durée de 40 jours, à l’occasion d’un pèlerinage qui relie les deux villes. 

A Arles, une présence chrétienne est prouvée historiquement depuis 254 et la découverte en 2008 d’une basilique paléochrétienne aux dimensions impressionnantes a apporté la preuve archéologique de ce que les historiens savaient depuis longtemps. Ici, vous rechercherez les témoignages de tous les saints, que la ville a donné : saint Trophime dont la statue orne le portail roman de la cathédrale Saint-Trophime mais aussi saint Honorat, saint Hilaire, saint Césaire ou encore saint Aurelien. La ville a été durablement marquée par le martyre de saint Genest (303), greffier à Arles, qui refusa l’enregistrement des édits ordonnant la persécution des chrétiens. Saisi par la police romaine, il fut décapité. Son sacrifice a assuré la renommée de la nécropole des Alyscamps et de ses sarcophages. Au fil des siècles, de nombreuses personnes souhaitent y être enterrées aux côtés du martyr et des évêques d’Arles. Les cadavres descendent le cours du Rhône sur de petits bateaux pour y être inhumés, accompagnés d’une somme d'argent pour payer leur sépulture. Aux XIe, XIIe et XIIIe siècles, le cimetière s'enrichit de nombreuses églises. Les Alyscamps deviennent alors un des points de départ du pèlerinage de Compostelle. Le Guide du pèlerin (XIIe), dresse avec précision le parcours que chaque pèlerin doit effectuer dans Arles : «… rendre visite au corps du bienheureux Trophime… visiter le corps du bienheureux Césaire, évêque et martyr… chercher les reliques de l’évêque Saint Honorat (…) le corps du très saint martyr Genest (…), visiter les Alyscamps…». Au fil du temps, PROVENCE PAYS D’ARLES, véritable foyer du Christianisme devient le siège de très nombreux édifices religieux : les abbayes de Montmajour et de Saint-Michel de Frigolet, les cloîtres (Saint-Trophime à Arles et les Cordeliers à Tarascon).

Dès le début du Moyen Age, chaque village érige son église : église paroissiale Saint-Vincent aux Baux-de-Provence, chapelle Saint Sixte à Eygalières, église Notre-Dame-de-Septembre à Graveson, église paroissiale Sainte-Agathe à Maillane, église Sainte-Madeleine à Cabannes, église Saint-Vérédème à Verquières, ou encore église Saint-Pierre-ès-Liens de Fontvieille. 

Certaines de ces églises perpétuent d’ailleurs des traditions ancestrales. Ainsi, la chapelle Saint-Marcellin est à l’origine du Saint-Vinage de Boulbon. Le 1er juin, à la tombée de la nuit, les hommes présents se regroupent dans la chapelle de saint Marcellin, une bouteille de vin à la main. Au signal du prêtre, chacun brandit sa bouteille pour la bénédiction puis boit une grande rasade de ce vin désormais protecteur contre toute maladie ! 

A Maillane, c’est une vierge miraculeuse, statue polychrome du XIII° siècle, qui est célébrée tous les ans le 28 et 29 août. Vénérée depuis très longtemps, elle fut invoquée par les Maillanais en 1854, lors d'une épidémie du choléra. Portée en procession au plus fort de l'épidémie, elle obtint la cessation immédiate du choléra et la guérison de toutes les personnes atteintes.

Plusieurs lieux saints offrent des points de vue remarquables sur la mosaïque de paysages de Provence Pays d'Arles et des Alpilles, tout particulièrement les Chapelles Saint-Sixte à Eygalières, Notre-Dame-de-Beauregard à Orgon et Notre-Dame-du-Château à Saint-Etiennes-du-Grès ou encore l'Abbaye de Montmajour, entre Arles et Fontvieille, ainsi que le toit de l'église des Saintes-Maries-de-la-Mer.

 

Circuits associés

  • Lieux
  • Carte
Patrimoine (16)
1
Eglise Saint Pierre Es Liens

Eglise Saint Pierre Es Liens

Voir sur la carte

Eglise paroissiale de la commune, Saint Pierre-ès-Liens puise son style dans le classicisme.

ajouter à mon circuit
Place, Eglise,
13990
04 90 54 67 49
1
Chapelle Saint Victor

Chapelle Saint Victor

Voir sur la carte

Au "Pas de Bouquet" (quartier Saint Victor), à la limite de Boulbon, étaitsise d'une ancienne "villa"gallo romaine où l'on a retrouvé de nombreux débris de poteries, mosaïques, urnes, trémies, statuettes...Saint Victor est sur le passage de l'antique chemin qui

ajouter à mon circuit
Route, De Boulbon,
13150
04 90 91 03 52
1
Oratoires Saint Roch

Oratoires Saint Roch

Voir sur la carte

L'oratoire de St Roch, daté de 1854, marquait la limite urbaine occidentale.

ajouter à mon circuit
13160
04 90 24 25 50
1
Oratoires de Fontvieille

Oratoires de Fontvieille

Voir sur la carte

Oratoire Ste Thérèse: Oratoire édifié au XVIIe siècle.

ajouter à mon circuit
13990
04 90 54 67 49
1
Oratoire Saint Eloi

Oratoire Saint Eloi

Voir sur la carte

Edifié au début du XVIII° siècle au Sud-Est du village. Saint patron des "ménagers", couche aisée de la paysannerie, propriétaires d'animaux de labour qui pratiquaient la culture de céréales. A proximité se trouvait d'ailleurs une aire de battage.

ajouter à mon circuit
Avenue, Du General De Gaulle,
13520
04 90 54 33 60
http://www.maussane.com
1

Chapelle Saint Gabriel

Voir sur la carte

Sur le site antique d'Ernaginum, placé au carrefour des voies aggripienne et domitienne, devenu par la suite place forte médiévale, la chapelle Saint-Gabriel du XII° siècle et l'ancien château du XIII° siècle témoignent encore aujourd'hui du passé prestigieux des lieux.

ajouter à mon circuit
RD, 33,
13150
04 90 91 19 99
http://www.tarascon.fr
1

Collegiale Sainte Marthe

Voir sur la carte

L'église Sainte-Marthe est entièrement vouée à la Sainte qui parvint à dompter la fabuleuse Tarasque. L'église supérieure est un des plus beaux sanctuaires gothiques de Provence.

ajouter à mon circuit
Place, De la Concorde,
13150
04 90 91 09 50
http://www.tarascon-tourisme.com
1
Chapelle Saint Jean du Grès

Chapelle Saint Jean du Grès

Voir sur la carte

Édifice d’origine romane : seule l’abside en est conservée. En 1096, les moines de Montmajour en prennent possession. Il servira d’église paroissiale jusqu’en 1768, date à laquelle on consacre Saint-Pierre-ès-Liens.

ajouter à mon circuit
Route, De Saint Jean,
13990
04 90 54 67 49
1
Monastère de la Visitation

Monastère de la Visitation

Voir sur la carte

Le monastère de la "Visitation Sainte Marie" fut fondé en 1641 et approuvé par Sainte Jeanne de Chantal ,fondatrice de l'ordre de la Visitation, à l'instance de la ville qui souhaitait avec passion avoir un monastère de cet ordre.

ajouter à mon circuit
Boulevard, Joseph Desanat,
13150
04 90 91 04 40
1
Discover Provence Pays d'Arles

Abbaye Saint Michel de Frigolet

Voir sur la carte

Une abbaye blottie au coeur de la montagnette...

En pleine nature, niché au coeur de la Montagnette, ce monastère doit son nom aux innombrables touffes de thym (ferigoulo en provençal) dont sont parsemées les collines.

ajouter à mon circuit
13150
04 90 95 70 07
http://www.frigolet.com
1
Eglise Saint Maxime

Eglise Saint Maxime

Voir sur la carte

A découvrir : l'église St.Maxime avec sa nef romane provençale du XIe ou XIIe siècle, son abside et son bas côté nord style gothique, ainsi que les deux chapelles romanes formant un faux transept.

ajouter à mon circuit
13630
04 90 94 34 08
1
Eglise Saint Jacques

Eglise Saint Jacques

Voir sur la carte

L'édifice du XVIIIème est situé sur l'emplacement d'une chapelle médiévale placée sous le même vocable: cette dernière, menaçait ruine et était par ailleurs de dimensions trop exigûes.En 1740, on confia donc la construction d'une nouvelle église au maitre tarasconnais Antoine

ajouter à mon circuit
Place, St Jacques,
13150
04 90 91 09 50
1
Cloître des Cordeliers

Cloître des Cordeliers

Voir sur la carte

Sur la place Frédéric Mistral, se dresse l'ancien cloître des frères mineurs, construit vers 1550.

ajouter à mon circuit
Place, Frédéric Mistral,
13150
04 90 91 38 71
http://www.tarascon-tourisme.com
1
Eglise Saint Denis

Eglise Saint Denis

Voir sur la carte

L'église paroissiale St Denys cache derrière sa façade XIXème, une
grande nef romane ainsi qu'un beau choeur gothique. Dans les nefs
latérales, des boiseries et des tableaux de Mignard ornent les

ajouter à mon circuit
Place, De la Mairie,
13160
04 90 24 25 50
1

Eglise Notre Dame de Grâce

Voir sur la carte

Son édification s'étend sur sept siècles! L'austère nef d'entrée en fut au 13ème siècle l'origine, entièrement romane avec une petite chapelle latérale (Hôtel Saint-Roch de nos jours).

ajouter à mon circuit
Place, De l'Eglise,
13570
04 90 95 52 29
1
Église romane de Graveson

Eglise Notre Dame de Septembre

Voir sur la carte

L’église Notre-Dame-de-Septembre a été reconstruite en 1848 dans sa majeure partie, à partir d’une église datant du XI° siècle (1198).

En effet son histoire est particulière : seul le chœur, inscrit sur la liste des monuments historiques, est d’origine romane. .

ajouter à mon circuit
Place de l'église,
13690
04 90 95 52 29
  • Lieux
  • Carte
Hébergement (1)
1

Hébergement pèlerins de St Jacques

Voir sur la carte

Accueil jusqu'à 20h, dîner à 19h15. Libre participation pour les pèlerins en fonction des ressources et possédant une créanciale.

ajouter à mon circuit
Prieuré Notre-Dame-des-Champs, Bouchaud,
13200
04 90 47 21 30