Eyragues

Pour vivre la Provence, entre Alpilles et Durance faîtes une halte à Eyragues et venez partager l’une des nombreuses fêtes qui s’y déroulent. En entrant dans ce village de caractère découvrez son splendide clocher du XVIII siècle, l’église Saint Maxime des XI et XII siècle de style roman fortifié. Au fil des ruelles vous pourrez déceler les vestiges de remparts. Autre point d’intérêt : la magnifique chapelle romane Saint Bonet construite au XI siècle avec son jardin rempli de tombeaux de basse époque.

Eyragues, en plein coeur de la Provence

Pour vivre la Provence, entre Alpilles et Durance faîtes une halte à Eyragues et venez partager l’une des nombreuses fêtes qui s’y déroulent.

En entrant dans ce village de caractère découvrez son splendide clocher du XVIII siècle, l’église Saint Maxime des XI et XII siècle de style roman fortifié. Au fil des ruelles vous pourrez déceler les vestiges de remparts. Autre point d’intérêt : la magnifique chapelle romane Saint Bonet construite au XI siècle avec son jardin rempli de tombeaux de basse époque. Après avoir visité le village engagez-vous sur « le chemin de la transhumance », chemin de randonnée d’une longueur de 12 km permettant de profiter de magnifiques paysages et de beaux points de vue sur les Alpilles. Enfin, pour profiter pleinement du charme d’Eyragues, prenez part à son authentique marché provençal (vendredi matin) où à l’une des nombreuses fêtes, et manifestations provençales qui réunissent tout le village.

Les circuits du territoire

A la découverte du patrimoine d'Eyragues

A pied
- -
Ce circuit proposé par l'office de tourisme vous permettra de découvrir l'âme d'un village provençal et son patrimoine vernaculaire. Au départ n'oubliez pas de passer à l'office de tourisme pour prendre le guide " Eyragues, un village... une histoire" qui vous aidera à découvrir le patrimoine parfois caché de la commune.
  • (2)
  • 0 Commentaires

Ma sélection de recherche

Activités de pleine nature (1)

Art and culture (1)

Pratique (1)

Restauration et cafés (5)

Patrimoine (5)

  • Chapelle Notre Dame du Pieux Zélé

    Chapelle Notre Dame du Pieux Zélé - Patrimoine

    Petit patrimoine - Chapelle
    • (5)
    • (0)

    A l'origine, celle-ci était dite: chapelle des Pucelles ou des Vierges. Bien sûr, cette chapelle a payé son tribut habituel au temps par des transformations successives: elles la rendent encore plus intéres- santes. A voir: le tympan, taillé en bas- relief d'une mainière assez rude, re- présentant le sujet Adam et Eve, le serpent l'arbre de Vie. Il est remarquable que l'arbre de vie soit représenté par un figuier.

    Ajouter à mon circuit
  • Moulins - Patrimoine

    Petit patrimoine - Moulin
    • (12)
    • (0)

    Moulin de la Porte ou de Conil (rue du Moulin) : Moulin à eau qui existait en 1326, restauré en 1881. - Moulin de Fabre (chemin des Près) : Moulin à eau cité dès 1493, il tourna jusqu’en 1940 et est aujourd’hui une propriété privée. - Moulin à huile Michel (rue du Moulin) : Vestiges dans ce qui est aujourd’hui la maison Michel. - Moulin de la Poule : vers 1850 (girouette représentant une poule d’eau), nord ouest. - Moulin des Labeaux : construit vers 1810 par les Bionneau, sud. - Moulin du Val : mentionné dès 1559, sud-ouest.

    Ajouter à mon circuit
  • Niches urbaines

    Niches urbaines - Patrimoine

    Petit patrimoine - Chemin de croix - croix
    • (10)
    • (0)

    Il existe 11 niches urbaines, dont seulement 6 sont occupées par une statue, dédiées à la Vierge.

    Ajouter à mon circuit
  • Croix Roumieu

    Croix Roumieu - Patrimoine

    Petit patrimoine - Chemin de croix - croix
    • (8)
    • (0)

    Croix du Roumieu : véritable monument commémoratif du voyage d’un paroissien qui rapporta de Rome la relique de saint Symphorien en 1610. "Roumieu" désigne en provençal un pèlerin, d’où son nom. 13 croix, en plus de la croix du Roumieu, peuvent être recensées sur le territoire de la commune d’Eyragues.

    Ajouter à mon circuit
  • Eglise Saint Maxime

    Eglise Saint Maxime - Patrimoine

    Édifices religieux - Eglise
    • (8)
    • (0)

    A découvrir : l'église St.Maxime avec sa nef romane provençale du XIe ou XIIe siècle, son abside et son bas côté nord style gothique, ainsi que les deux chapelles romanes formant un faux transept. L'origine de la chapelle du Christ (inscrite dans l' inventaire des Monuments historiques) est controversée, certains auteurs l'estiment paléochrétienne. A récu en 2003, le ruban du patrimoine.

    Ajouter à mon circuit