Barbentane

Fête et feux de la Saint-Jean à Barbentane

Fête et feux de la Saint-Jean à Barbentane

Office de Tourisme de Barbentane

… Patrimoine & tradition

La riche histoire de Barbentane a façonné le patrimoine de ce village solidement attaché à ses traditions. Elle contribue autant à son charme que son authenticité et la beauté de son patrimoine naturel.

A Barbentane, la tradition est ardente et se partage sur un air de fête. Elle a conservé tout son éclat et toute son authenticité à travers des évènements riches en émotion. Barbentane cultive avec enthousiasme son art de vivre ensoleillé. Situé au confluent du Rhône et de la Durance, Bellinto, village ligure, quitte la plaine et devient Barbentane pour résister aux invasions Celtes, Romaines, Barbares et Sarrasines.

Au fil des siècles, des personnages illustres, comme le Pape Urbain V, Francois Ier, Richelieu et Louis XVI y ont séjourné. Le village conserve les traces merveilleuses de ce passé prestigieux : la Tour Anglica et la porte Séquier (XIVème), l’église et son porche roman, la Maison des Chevaliers avec sa loggia Renaissance, la porte Calendale, l’hôtel des Barons de Chabert, abritant aujourd’hui la Mairie. Véritable joyau, le Château des Marquis de Barbentane (XVIIème) est depuis bien longtemps classé Monument Historique. Surnommé le "Petit Trianon du Soleil" ou encore "Le plus italien des châteaux provençaux de la Renaissance" vous admirerez la somptueuse décoration de ses pièces de réception, son riche mobilier d’époque, ses terrasses à l’italienne et son parc planté de platanes tricentenaires.

Après avoir parcouru la Montagnette, et profité pleinement de ses paysages et senteurs typiquement Méditerranéennes, vous pourrez flâner au cœur de la plaine maraîchère et fruitière, en cheminant entre roubines et haies de cyprès. Un beau village, une nature prodigue, des traditions bien vivantes, les charmes de Barbentane sont multiples. Ils sont ceux de la Provence.

Evènements : Diverses manifestations taurines et courses camarguaises (de mars à fin août); La fête de la Saint-Joseph (mars); Cheval en fête (mai); Le feu de la Saint Jean et la Carreto Ramado (23-24 juin; La fête votive (dernier week-end d'août); La Saint-Luc (octobre); La Cérémonie du Pastrage (durant la messe de minuit du 24 décembre) ; La Pastorale (26 décembre).

Les circuits du territoire

Château des Baux-de-Provence

Châteaux et médiéval !

En voiture
- 0 km - 00h00m
Alternant flâneries érudites et démonstrations spectaculaires, ce voyage entre tours et donjons vous transporte du moyen-âge au XVIII ème siècle. Il vous entraîne d’un bout à l’autre de PROVENCE PAYS d’ARLES à travers la Montagnette, les Alpilles et la Camargue.
  • (49)
  • 0 Commentaires

Ma sélection de recherche

Activités de pleine nature (5)

Art and culture (1)

Producteurs, artisans, terroir (16)

Pages

Restauration et cafés (1)

Sports et loisirs (1)

Patrimoine (9)

  • hôtel de ville de Barbentane

    Hôtel de Ville de Barbentane - Patrimoine

    Autre patrimoine - Patrimoine divers
    • (5)
    • (0)

    Demeure des Chabert, probablement construite par le notable Louis Chabert (mort en 1652 env), au temps où la noblesse, la bourgeoisie et les artisans en quête d'espace cherchaient à quitter le centre ville trop exiguë. C'est son fils Jean de Chabert qui eut l'insigne honneur de recevoir et loger ici le jeune Louis XIV en route pour son mariage à Saint-Jean-de-Luz, négligeant ainsi les très frondeurs seigneurs du lieu; de Puget et Robin.

    Ajouter à mon circuit
  • Ancienne prison de Barbentane

    L'ancienne prison de Barbentane - Patrimoine

    Autre patrimoine - Prison
    • (0)
    • (0)

    Construite au 13ème ou 14ème siècle, comme Tour des Remparts, très tôt utilisée comme prison, restaurée en 1991, elle fut intensément utilisée pendant la Révolution au gré des pouvoirs locaux changeants: révolutionnaires fédéralistes (girondins), jacobins (les Sans-culottes dits aussi les "rouges"), ou royalistes (les "blancs"!). On y vit même ensemble, tant la confusion était extrème, des fédéralistes emprisonnés par ordre du Comité du Salut Public et des jacobins arrêtés par la Munucipalité fédéralistes!

    Ajouter à mon circuit
  • La maison des chevaliers à Barbentane

    Maison des Chevaliers - Patrimoine

    Châteaux, domaines, remparts - Hôtel particulier
    • (4)
    • (0)

    Maison seigneuriale de Guillaume de Barbentane, sans doute l'un des tout premiers seigneurs du lieu vivant en 1133. Suite à des alliances, vécurent ici sans discontinuer jusqu'à la fin du 17ème siècle les familles de Réal, de Cabassole et de Puget dont l'actuel Marquis de Barbentane est le descendant.Cette maison forte s'est agrémentée au 16ème siècle d'une élégante façade avec galerie et arcades. Elle était en angle à l'ouest et au nord de la place. S'y trouvant sans doute à l'étroit et les temps se faisant plus paisibles,

    Ajouter à mon circuit
  • Moulin de Bretoule - Patrimoine

    Petit patrimoine - Moulin
    • (5)
    • (0)

    Il y avait sur la Montagnette six moulins à vent pour moudre la blé aligné sur "La Coste", lieu bien venté et autrefois dépourvu de tout arbre. Ils furent construits entre 1680 et 1774. Le seul subsistant, daté de 1774, est celui de Bretoule construit par un meunier nommé Louis Berlandier. Bien que ne tournant plus depuis 1845 environ, il resta propriété de la famille. En 1898, l'original Claude Berlandier, arrière-petit-fils du bâtisseur, y fut trouvé pendu. Il avait souvent déclaré qu'ils se supprimerait quand il n'aurait plus que deux sous en poche.

    Ajouter à mon circuit
  • La porte Calendrale à Barbentane

    Porte Calendrale - Patrimoine

    Petit patrimoine - Porte
    • (10)
    • (0)

    Existante dès 1302, elle commande l'entrée des remparts nord. En 1740, malgré l'ardeur de son seul défenseur, le bourgeois Paul-Antoine Bijaudy, un conseil municipal décida sa démolition pour plusieurs raisons: son inutilité puisque les remparts attenants n'existaient presque plus, les scandales nocturnes dont les guérites étaient que le refuge, la gêne provoquée par son étroitesse pour les charrois de bois du four banal tout proche et enfin, par le besoin de belles et bonnes pierres exprimé par bien des habitants.

    Ajouter à mon circuit
  • Château d'en Haut Barbentane - Patrimoine

    Châteaux, domaines, remparts - Château
    • (6)
    • (0)

    Ce château dont certains pans de mur datent du XVe siècle, est situé au cœur du village de Barbentane, dans un parc boisé de 4 hectares. Le domaine du château de compose d'un parc, d'une chapelle privée au cœur de bois (fermée au public) et d'une tour Anglica (XIVème s.) classée et remarquablement conservée.

    Ajouter à mon circuit
  • Eglise Notre Dame de Grâce - Patrimoine

    Édifices religieux - Eglise
    • (5)
    • (0)

    Son édification s'étend sur sept siècles! L'austère nef d'entrée en fut au 13ème siècle l'origine, entièrement romane avec une petite chapelle latérale (Hôtel Saint-Roch de nos jours). Cet ensemble est conforme à l'idée qu'on se fait de l'église d'une cité repliée en son "castrum". Puis elle s'est façonnée, élargie.

    Ajouter à mon circuit
  • Maisons Troglodytes - Patrimoine

    Petit patrimoine - Villa
    • (0)
    • (0)

    Le village ancien de Barbentane est construit sur d’immenses carrières de pierres, ce sont elles qui ont permis la construction des remparts et des maisons intra-muros. Mais d’autres carrières, tant à l’Est, qu’à l’Ouest et au Sud ont permis à de nombreux Barbentanais de subsister durant les siècles passés. Dès que les bonnes veines de ces carrières se sont épuisées, elles sont devenues des abris naturels aussitôt habités.

    Ajouter à mon circuit
  • La tour Anglica à Barbentane

    Tour Anglica - Patrimoine

    Châteaux, domaines, remparts - Tour - beffroi - campanile
    • (15)
    • (0)

    Bâtie sur le flanc nord de la montagnette, la ville est dominée par la tour Anglica. Construite en 1365 par le Cardinal Grimoard, frère du pape Urbain V, la tour mesure 28m de haut et 10m de large. Elle reste le grand témoin de l'époque médiévale, elle a été restaurée au XVIIIème siècle. La tour Angelica, coiffée d'une tourelle, a été chantée par Mistral dans les Iscles d'Or. A sa gauche, la porte du Séquier (XIVème) fermait le village.La tour est classée monument historique depuis 1925. Site fermé au public.

    Ajouter à mon circuit